Archive for the ‘Société’ Category

Le monde en proportion…

Monday, May 4th, 2009

Voici des cartes du monde qui ont été redimensionnées en fonction de différents critères.

Liste complète

Petit quiz. À quoi correspond la carte ci-dessous?

world3

1er mai

Friday, May 1st, 2009

Plusieurs villes d’Europe célébraient aujourd’hui la fête du Travail (fête des travailleurs). C’était une occasion en or pour les excités communistes de manifester. Un de ceux-ci semblait d’ailleurs plutôt fier de passer à la télé en s’exclamant: Camarades, continuons le combat!

Je n’aime pas les communistes.

communisme

L’homéopatie: une grotesque charlatanerie

Tuesday, April 21st, 2009

Au Québec, à chaque fois que je passe devant une pharmacie où l’on fait la promotion de l’homéopathie, les cheveux me dressent sur la tête (si courts soient-ils). En France, je m’indigne également du fait que les homéopathes soient reconnus comme  médecins.

Soyons clairs. L’homéopathie est une anarque. La science a démontré à plusieurs reprises que l’homéopathie n’a pas plus d’efficacité qu’un placebo.

Les médicaments homéopatiques sont fabriqués grâce à la dilution(exagérée) d’un médicament de base (ou d’une substance quelconque). Les homéopathes affirment que les solutions les plus diluées sont les plus puissantes. Observons de plus près cette fameuse dilution.

La dilution est exprimée en CH.

  • 1CH correspond à 1 goutte du médicament dilué dans 99 gouttes d’eau.
     
  • Pour obtenir 2CH, vous prélevez une goutte du mélange à 1CH (déjà très dilué) et vous le diluez à nouveau dans 99 gouttes d’eau. 
     
  • Pour obtenir 3CH, vous prélevez une goutte du mélange à 2CH (déjà extrêmement dilué) et vous le diluez à nouveau 99 gouttes d’eau.
     
  • Et ainsi de suite…

Au dessus de 12 CH, on ne détecte plus aucune molécule du médicament original.

Si vous voulez  avoir une meilleure idée de ce que représentent les dilutions, je vous invite à consulter ce tableau. Par exemple, un médicament homéopatique à 40CH est aussi concentré que la dilution d’une molécule du médicament original dans l’ensemble de l’univers observable.

Et les homéopathes ont le culot d’affirmer que plus le CH est élevé, plus le médicament est fort.

Non mais ils sont cons ou quoi?

pills

Chasse au caribou

Tuesday, March 31st, 2009

En quoi le fait de massacrer 40 caribous protégés, en tirant de la mitraillette à partir d’un ski-doo, peut-il être considéré comme étant de la chasse traditionnelle?

Quelle est la prochaine étape? Chasser l’ours au napalm? Et ensuite se plaindre que la viande est trop cuite? 

caribou

Calisse de t…

Wednesday, February 25th, 2009

Une de mes collègues américaines suit des cours de français depuis quelques semaines. En revenant de son cours la semaine passée, elle m’annonce qu’elle a appris le juron suivant: je m’en fous.  Un collègue français s’empresse alors d’ajouter qu’il y a pire: je m’en fiche.

Trouvant les deux expressions plutôt légères, je réponds qu’au Québec le vrai juron serait plutôt: je m’en criss.

Je finis par réaliser qu’avec la panoplie de sacres disponibles dans la langue québécoise, il est possible d’ajuster l’intensité de nos jurons, chose qui n’est pas toujours possible dans les autres langues.

Voici un classement des différents sacres selon leur intensité:

  • Baptême (plus doux)
  • Calvaire
  • Ciarge
  • Viarge
  • Ciboire
  • Sacrament
  • Criss
  • Osti
  • Câlisse
  • Tabarnak (plus fort)

À noter que les expressions modifiées telles que tabarnouche et tabarouette ont tendance à diminuer l’intensité d’un juron et peuvent même enlever toute crédibilité à celui qui en fait l’usage.

Pour affirmer sa colère, un Français utilise putain! L’Américain s’en remet au fuck! Ces jurons n’arrivent pourtant pas à la cheville d’un calisse de tabarnak! 

Qui doute maintenant de la richesse de notre langue?

Je ne suis pas raciste mais…

Monday, February 23rd, 2009

Ça me fait toujours sourire quand j’entends quelqu’un commencer sa phrase par  «je ne suis pas raciste mais…». Car la phrase est habituellement complétée par des propos clairement racistes. 
 

racisme

À l’épicerie

Wednesday, October 29th, 2008

Voici quelques personnages que l’on croise normalement à l’épicerie. 

La taponneuse: avant d’acheter un fruit ou un légume, la taponneuse s’assure de l’avoir bien tâté de tous les côtés. Plus souvent qu’autrement elle replace le fruit ou le légume dans l’étalage après l’avoir taponné pendant une bonne minute, question qu’il soit encore plus mou. Quand on dit qu’il faut laver ses fruits et ses légumes avant de les manger, ce n’est pas à cause des pesticides, c’est à cause de la taponneuse.

L’indécis: tout au long de son passage à l’épicerie, l’indécis change d’idée. Il replace différents items n’importe où dans les allées au gré de ses envies du moment. On peut normalement suivre la trace de l’indécis dans l’épicerie. Un pot de beurre de peanuts parmi les confitures nous apprend qu’il a changé d’idée par rapport à son déjeuner. On peut toutefois se questionner sur le bon fonctionnement de ses processus mentaux lorsque l’on retrouve un T-Bone parmi les détergents à lessive.

La gratteuse: armée de ses coupons-rabais, la gratteuse tente de sauver quelques sous par tous les moyens. Pour profiter au maximum des réductions de la semaine, la gratteuse visite normalement plus d’une épicerie dans sa journée. Un petit cours de mathématiques pourrait toutefois lui faire prendre conscience que de brûler 5$ de gaz pour sauver 20¢ sur un casseau de champignons, c’est pas le deal du siècle.

L’écolo: munie de ses sacs réutilisables, l’écolo a un souci constant pour l’environnement. Elle achète principalement des produits non-transformés, avec peu ou sans emballage. Dans la mesure du possible elle opte pour des produits locaux. Il y a quelques années, on se moquait de l’écolo. Aujourd’hui on l’admire et on l’imite.

Les banques et l’environnement

Friday, October 17th, 2008

Plusieurs institutions financières tentent de nous faire croire qu’ils ont un soudain souçi pour l’environnement.

À chaque relevé de compte, ces compagnies vont inclure un petit pamphlet nous rappelant que nous pouvons sauver la planète en demandant un relevé électronique au lieu de la version papier. Permettez-moi de penser que c’est plutôt le prix d’un timbre qu’ils tentent de sauver.

Car ce sont ces mêmes compagnies qui m’envoient, de trois à quatre fois par mois, des lettres m’annonçant que j’ai été pré-approuvé pour leur nouvelle carte de crédit platinum-or-club-select-vip pour laquelle il y a de négligeables frais annuels de 95$.

Ce sont de véritables petites forêts qu’ils pourraient sauver s’ils arrêtaient de nous bombarder aggressivement de leur crap publicitaire. 

Les banques ont pris un virage vert? Yeah right.

La planete

Le jour du vote

Tuesday, October 14th, 2008

À notre grand plaisir, ma mère et mon beau-père étaient en visite à New York depuis dimanche.

Et ce matin ils s’en retournent en direction de notre beau pays, pendant que le peuple réélit les Conservateurs de Stephen Harper.

Votons!

Les 8 Américains les plus riches

Friday, September 19th, 2008

La magazine Forbes a récemment publié une liste des 400 américains les plus fortunés. Voici le top 8.

  1. Bill Gates (co-fondateur de Microsoft): 57 milliards
  2. Warren Buffet (génie de l’investissement): 50 milliards
  3. Lawrence Ellison (co-fondateur d’Oracle): 27 milliards
  4. Jim Walton (fils du fondateur de Wal-Mart): 23.4 milliards
  5. S. Robson Walton (fils du fondateur de Wal-Mart): 23.3 milliards
  6. Alice Walton (fille du fondateur de Wal-Mart): 23.2 milliards
  7. Christy Walton & family (femme du fils du fondateur de Wal-Mart): 23.2 milliards
  8. Michael Bloomberg (homme d’affaires et actuel maire de New York): 20 milliards

Bill Gates


Search with Google