Archive for the ‘Politique’ Category

Photo d’archives

Tuesday, January 12th, 2010

Ah ce pauvre Denis Coderre!

Journée internationale contre le Sida

Tuesday, December 1st, 2009

Le 1er décembre, c’est la Journée internationale contre le Sida.

Le saviez-vous?

  • Environ 33 millions de personnes vivent avec le VIH
  • En 2008, il y a eu 2.7 millions de nouveaux cas d’infection 
  • À ce jour, le virus a tué plus de 25 millions de personnes

Liens intéressants:

Mère et son enfant atteint du Sida

Grabuge à Genève

Sunday, November 29th, 2009

En sortant de notre appartement hier, nous tombons face à face avec plusieurs dizaines de policiers, vêtus de jambières, plastrons et casques, tous attroupés autour de cinq paniers à salade stationnés côte à côte au beau milieu de la rue. Soit ils s’apprêtent à disputer un match de hockey cossom, soit ils s’attendent à du grabuge.

Je me rappelle alors un courriel, envoyé la veille par l’officier de sécurité de mon bureau, nous informant que le centre-ville de Genève sera à éviter pour la journée du 28 novembre. Des manifestants anti-OMC ont prévu marcher dans «dans la joie» pour crier leur haine de la mondialisation et du libre marché.  

En se promenant un peu aux alentours, nous comprenons rapidement que c’est du sérieux. Sur la rue du Rhône, à la Place du Molard, sur le pont du Mont Blanc, à la Place de Longemalle, nous rencontrons une importante meute de policiers anti-émeutes, prêts à intervenir. Quelques jeunes ayant le malheur d’avoir les cheveux longs ou de sentir un peu trop le patchouli se font interpeller sur la voie publique.

Nous décidons de nous éloigner en allant faire un tour au salon des métiers et des professions qui se tient à Palexpo, près de l’aéroport. Qui sait, nous pourrions peut-être réorienter nos carrières.

Suite à la visite des différents kiosques, je me dis que je pourrais devenir boulanger. J’ai d’ailleurs déjà songé à mon slogan: La plus grosse baguette, c’est chez Max qu’elle se trouve! Vous avourez que c’est vendeur.

De son côté Mimi semble intéressée à devenir criminologue. Ou infirmière. J’en profite pour inviter ceux qui sont en train de se l’imaginer en petite tenue d’infirmière sexy, de mettre votre imagination au neutre. Souvenez-vous des paroles d’un vieux barbu: tu ne convoiteras point la femme de ton prochain.

Au retour, nous nous arrêtons à la gare Cornavin. Nous passons devant le chic hôtel Four Seasons, tout juste à la sortie du quartier des Pâquis, reconnu pour son dynamisme et son multiculturalisme, mais aussi pour sa violence, sa drogue et  sa prostitution. Toutes les vitres de l’hôtel sont fracassées. De jeunes protestataires anti-capitalistes ont encore démontré au monde entier toute la justesse de leur cause. L’argent c’est mal. Le commerce c’est de la merde. Le capitalisme c’est le diable. Après avoir mis le feu à une demi-douzaine de BMW, détruit la façade d’un Starbuck et d’un chic hôtel, nos petits révolutionnaires bien engraissés sont retournés sagement dans leurs quartiers bourgeois pour jouer au Playstation sur le nouvel écran de 50 pouces de papa.   

Des gens sont attroupés. Une caméran et sa journaliste courent après un diplomate tout juste sorti de l’hôtel. Il n’offrira pas de commentaire. Je me questionne à savoir s’il lui est vraiment interdit de parler ou s’il ne prend pas plutôt plaisir à déclarer à la caméra: je suis diplomate, je ne peux parler, pas de commentaire, merci. Si on m’interroge, je vais dire la même chose. Même si je ne sais rien.

Nous traversons le pont des Bergues et rejoignons les rues marchandes adjacentes à la vieille ville.  Nous nous retrouvons au beau milieu d’un autre type d’émeute. Celle du temps des Fêtes. Les riches et les moins riches, si ces derniers existent à Genève, vont de boutique en boutique, dépensant leur argent à coup de plusieurs centaines de francs. Pendant ce temps, un hippie anti-mondialiste distribue des tracs, invitant la foule à participer à une journée «sans dépense». Seul au beau milieu de nous tous, les méchants capitalistes, je salue son courage tout en refutant ses idées retrogrades. Et je m’empresse d’aller m’acheter le dernier des gadgets à la FNAC.

manifestation_geneve

Le Mur

Tuesday, November 10th, 2009

Il y a 20 ans, on assistait à la chute du Mur de Berlin. C’est le symbole de la victoire de la démocratie et du capitalisme sur le communisme.

Pensez-vous que c’est un jour triste pour Françoise David, Amir Khadir, Jack Layton, Gilles Duceppe et cie?

mur_de_berlin

Corruption à Montréal

Monday, October 26th, 2009

J’ai suivi avec un certain intérêt ce qui se passe présentement dans la Sicile canadienne ville de Montréal. Les nombreuses allégations de corruption et de collusion dans l’octroi des contrats de construction m’ont choqué. Surpris? Pas vraiment.

Le Canada a beau être en tête de liste des pays les moins corrompus, nombreux sont les cas où l’avarice d’une poignée d’individus a eu le dessus sur l’intérêt général. On l’a vu à Ottawa avec le scandale des commandites il y a quelques années. On le remarque à nouveau à la mairie de Montréal dans l’attribution des contrats de construction.

Des gens corrompus, il y en a partout. Dans les entreprises privées, dans les partis politiques, dans les gouvernements, dans la police, chez les Soeurs du Bon-Pasteur. J’exagère un peu. Il n’y a pas de corruption chez les Soeurs du Bon-Pasteur.

Quoique lors de mes études primaires chez cette communauté, j’ai toujours trouvé le train de vie de soeur Rose-Marie Larivière un peu louche. Vaste chambre de 5 mètres carrés, chapelets en bois d’ébène, réserve impressionnante de sucre à la crème, pour ne nommer que quelques-uns de ses excès. Les enveloppes brunes qu’elle trimbalait n’étaient sans doute pas que des bulletins scolaires. 

Une autre d’entre elles, soeur Bertha, a su accepter quelques pot-de-vins lorsque l’occasion s’est présentée. À sa demande, nous ramassions des pissenlits dans la cour d’école. En échange, elle nous refilait de la réglisse passée date et fermait les yeux sur certains de nos écarts de comportement, comme celui de “snaper” des balles de tennis dans les fenêtres de l’école. Il eût été trop facile d’expliquer son laxisme envers nos actes illicites par le simple fait qu’elle était aveugle.

Mon but n’était pas ici de traîner dans le fumier ces pauvres brebis égarées mais plutôt d’essayer de trouver des solutions au problème de la corruption dans nos gouvernements. 

Il faudrait d’abord limiter le pouvoir individuel des membres du gouvernement et des fonctionnaires. Plus le pouvoir est réparti et dilué, plus la corruption devient compliquée. S’il vous faut corrompre 25 fonctionnaires au lieu d’un seul, votre tâche est plus ardue.

Réduire la taille des gouvernements et baisser les taxes est une autre solution efficace. Quand il n’y a rien dans la cagnote, ça ne sert pas à grand chose d’essayer de piger dedans. 

 

corruption_construction

Utilisation du veto au Conseil de sécurité de l’ONU

Wednesday, October 14th, 2009

Le Conseil de sécurité est l’organe le plus important de l’ONU. Il est responsable du maintien de la paix et de la sécurité internationale. Les décisions du Conseil de sécurité ont force exécutoire, contrairement à celle des autres organes tel que l’Assemblée générale. Parmi les 15 membres du Conseil de sécurité, 5 sont permanents et possèdent le droit de veto. Il s’agit de la France, de la Chine, du Royaume-Uni, des États-Unis et de la Russie.

Nombre de fois que le veto a été utilisé par chacun de ces pays:

  • Russie (et URSS): 123
  • États-Unis: 82
  • Royaume-Uni: 32
  • France: 18
  • Chine 6

Tableau donnant le détails des différents votes:

La Russie a principalement utilisé son veto dans les deux premières décennies de la Guerre froide afin de bloquer l’entrée de nouveaux membres à l’ONU tandis que les États-Unis l’ont surtout utilisé afin de défendre l’État d’Israël.

security_council

L’affaire Polanski: Honte à la France, à Hollywood et aux autres

Monday, September 28th, 2009

Roman Polanski, le talentueux réalisateur derrière le film Le Pianiste, a été arrêté hier en Suisse pour avoir violé une enfant de 13 ans en 1977. Polanski avait d’abord été accusé de viol, perversion, sodomie, acte obscène et lascif sur un enfant de moins de 14 ans et administration de drogues. Après avoir conclu un accord avec la poursuite, Polanski avait ensuite plaidé coupable à une accusation réduite d’avoir eu une relation sexuelle avec une personne mineure. Craignant une sentence sévère, Polanski s’était alors enfui en France, qui avait jusque-là toujours refusé de procéder à son arrestation.

Après 32 ans de liberté, le célèbre criminel fugitif a enfin été appréhendé alors qu’il tentait d’entrer en Suisse pour assister au Festival du film de Zurich. Alors que l’on devrait tous se réjouir de la capture d’un pédophile en caval, les démonstrations de support en faveur de Polanski ont été nombreuses. Politiciens français et polonais, acteurs hollywoodiens et personnalités diverses sont sortis en public pour crier leur indignation suite à l’arrestation du génie de la pellicule.

Voici quelques arguments évoqués par ces gens dont le jugement n’est décidémment pas leur qualité première:

Il a déjà tellement souffert dans sa vie (sa mère est morte dans un camp de concentration Nazi et sa femme enceinte de 8 mois a été assassinée par une disciple de Charles Manson).
Le fait d’avoir traversé des épreuves difficiles justifie-t-il le viol d’une enfant de 13 ans?

Les actes reprochés remontent à plus de 30 ans.
Le temps peut-il effacer un crime? À mon sens,  le fait qu’il ait délibérément fui la justice constitue plutôt un facteur aggravant.

La victime préférerait que la poursuite soit annulée.
On peut comprendre que la victime soit exaspérée d’être sous les projecteurs. Elle aimerait bien pouvoir passer à autre chose. C’est justement à cause de la lâcheté dont Polanski a fait preuve durant toutes ces années qu’elle n’a jamais eu la chance de tourner la page. S’il avait fait face à la justice il y a 30 ans, il lui aurait peut-être permis de recouvrer sa dignité un peu plus tôt. 

Polanski est un génie du cinéma.
Cela le place-t-il au dessus de la justice? 

Roman Polanski est une honte. Ceux qui le supportent nous offrent un triste spectacle aujourd’hui. Honte à la France, honte à Bernard Kouchner, honte à Frédéric Mitterand, honte à Isabelle Adjani, honte à Monica Bellucci, honte à tous ceux qui sont prêts à mettre au rancart les principes fondamentaux de la justice au nom du génie artistique.

Commentaires sur les réponses d’Ahmadinejad

Tuesday, June 16th, 2009

Voici un texte que j’avais publié (puis retiré) le 29 septembre 2008 suite à ma rencontre avec Mahmoud Ahmadinejad. Voir partie 1 et partie 2.

  • Il a beau dire que l’armement nucléaire appartient à une autre époque et que l’on vit maintenant dans l’ère des idées, Ahmadinejad sait pertinemment que la possession de l’arme nucléaire apporte un pouvoir énorme à son détenteur. Il est beaucoup plus facile d’imposer ses idées lorsque l’on brandit la menace atomique. Personne ne souhaite qu’un pays dirigé par des extremistes religieux mette la main sur des armes nucléaires. Mon Dieu Seigneur, protégez-nous contre cette menace!
     
  • Je ne m’oppose pas au fait qu’Ahmadinejad veuille faire de nouvelles recherches sur l’Holocauste. Si ça peut l’éclairer un peu sur les atrocités qui ont été commises. Parce que pour l’instant il nage dans l’ignorance totale.
     
  • En ce qui a trait au problème entre Israël et la Palestine, je n’ai pas la prétention d’avoir une solution ni même de saisir toute l’ampleur du problème. Je sais par contre qu’il est très dangereux de réduire l’Histoire à ceci: les Juifs ont été massacrés durant la Seconde Guerre mondiale, l’Occident a décidé de leur donner un état, on a déporté les Palestiniens qui depuis ce temps sont victimes des agressions israëliennes. C’est un peu plus complexe que ça. L’état d’Israël existe et a le droit d’exister. Ahmadinejad souhaite pourtant sa destruction. Lorsque critiqué, il se défend en ajoutant: je veux bien sûr dire la destruction politique d’Israël. Merci pour les précisions Mahmoud, la paix est à notre porte.
       
  • Puisque l’Iran applique une adaptation de la loi islamique, les droits des homosexuels sont inexistants. La grande majorité des homosexuels risquent la peine de mort. Voici un extrait des lois en vigueur: Homosexualité masculine: La sodomie est un crime pour lequel les deux partenaires sont punis. La peine peut être la mort si les participants sont adultes, sains d’esprit et consentants; la méthode d’exécution est à l’appréciation du juge. Un mineur qui commet la sodomie consensuelle est sujet à une peine de 74 coups de fouet. La sodomie est prouvée si une personne avoue avoir commis la sodomie quatre fois ou sur le témoignage de quatre hommes capables. Le témoignage d’une femme seule ou accompagnée d’un homme ne prouve pas la sodomie. Le Tafhiz (“caresse des fesses ou des cuisses”) et actes du même type commis par deux hommes est puni de 100 coups de fouet. À la quatrième occasion, la peine est la mort. Si deux hommes « se tiennent nus l’un sur l’autre sans aucune nécessité », tous deux sont punis jusqu’à 99 coups de fouet; si un homme « embrasse un autre homme », la peine est de 60 coups de fouet. Si la sodomie, ou les autres délits moins graves décrits ci-dessus sont avoués, et si la personne se repend, le juge peut décider son pardon. Si une personne qui a avoué les crimes moindres se repent avant que d’autres personnes aient apporté leur témoignage, la peine est annulée. Dans les faits, la condamnation est systématiquement la peine de mort, exécutée en public.
     
  • Plusieurs sources militaires affirment que l’Iran finance et approvisionne certains groupes insurgés en Iraq et en Afghanistan. L’Iran est également suspecté de financer plusieurs groupes terroristes à travers le monde. Évidemment, personne ne s’attend à trouver une bombe avec l’inscription Made in Iran. Les services de renseignement sont un peu plus perspicaces lorsque vient le temps d’identifier les sources d’armement et de financement des groupes armés. L’Iran joue sa game et il serait naïf de penser qu’il reste neutre dans les différents conflits qui affectent la région qu’il aspire à dominer depuis que l’Irak est hors-jeu.

Le Président de l’Iran répond à nos questions

Tuesday, June 16th, 2009

Voici un texte que j’avais publié (puis retiré) le 26 septembre 2008 suite à ma rencontre avec Mahmoud Ahmadinejad. Voir partie 1.

La réunion avec le Président iranien a été très cordiale. Il a débuté la rencontre en évoquant Dieu le tout puissant et son message d’amour, en parlant de paix, de beauté et de justice. Pour un instant, j’ai cru assister à un discours de Martin Luther King.

Malgré cette belle allocution, j’ai quand même su retenir mes applaudissements. Un homme d’État doit être jugé sur ses actes plutôt que sur ses paroles.

J’ai apprécié le fait que Mahmoud Ahmadinejad ait accepté de répondre aux questions du public pendant plus d’une heure. Voici ses idées, en bref.

Énergie atomique
Puisque le pétrole est une énergie non-renouvelable, le Président iranien affirme qu’il est dans son devoir de développer de nouvelles sources d’énergie afin d’assurer l’avenir de son peuple. Selon lui, il est ridicule que ce ne soit que quelques nations qui aient droit à cette technologie. Il affirme que l’Iran a été inspecté plus que tout autre pays dans le monde. Il se demande pourquoi on ne va pas inspecter d’autres États, comme Israël.

Bombe atomique
Le Président iranien croit que l’âge de la bombe atomique est révolue. Cette dernière n’a pas permis à l’URSS de protéger son empire. La bombe atomique n’a pas permis aux États-Unis de connaître le succès en Irak. Mahmoud Ahmadinejad affirme qu’ à la toute fin ce sont les idées qui l’emportent et non les armes. 

Homosexualité
L’Iran a une loi interdisant l’homosexualité. Selon sa religion, l’homosexualité est inacceptable. Il ajoute que le peuple iranien est contre l’homosexualité dans une très forte proportion. Il termine en précisant que le gouvernement ne va pas voir ce qui se passe dans la chambre à coucher des gens.

Juifs
Il n’a rien contre les Juifs. En Iran, il y a des Juifs. Il nous apprend même qu’il y a un représentant juif au parlement. Par contre, il s’oppose totalement au sionisme. Selon lui, les sionistes ne sont pas de vrais Juifs.  Ce sont des criminels qui ne peuvent être réellement religieux.

Holocauste
Il ne le nie pas. Il ne le confirme pas. Il voudrait que l’on puisse faire de nouvelles recherches sur le sujet.

Sionistes
Selon le Président, le vol des terres, les déplacement de personnes, les meurtres de femmes et d’enfants, les assassinats politiques sont tous perpétrés par le gouvernement sioniste d’Israël. Si les Juifs ont été victimes de génocide durant la Seconde Guerre Mondiale, pourquoi serait-ce  aux Palestiniens d’en payer le prix? Pourquoi ne pas avoir donné un territoire d’Europe aux Juifs, là où le conflit a été créé. Il propose même l’Alaska comme nouvelle terre d’accueil.

Financement des insurgés d’Irak et d’Afghanistan
Il affirme que les Irakiens sont les amis des Iraniens. Il rejette les accusations et les preuves recueillies. Il affirme d’ailleurs que son pays ne serait pas assez naïf pour indiquer Made in Iran sur les armes qu’il ferait entrer en Irak et en Afghanistan.

Revenez donc encore demain, je vais me permettre quelques commentaires sur ses réponses. Car la plupart sont plutôt naïves (ou bien tentent de profiter de notre naïveté).

President de l’Iran

Ma rencontre avec Mahmoud Ahmadinejad

Tuesday, June 16th, 2009

Voici un texte que j’avais publié (puis retiré) le 25 septembre 2008 suite à ma rencontre avec Mahmoud Ahmadinejad. Puisque le sujet redevient d’actualité, j’ai pensé le mettre en ligne à nouveau.

J’ai participé à une rencontre hier avec le président de l’Iran, Mahmoud Ahmadinejad. Ce dernier ne bénéficie pas de la faveur populaire lorsqu’il vient faire son tour à New York. Le Daily News lui rappelle à chaque occasion: cover 1, cover 2, cover 3

Quelques personnes m’ont critiqué d’avoir accepté d’assister à une telle rencontre à laquelle participaient également des étudiants, des stagiaires, des professeurs et certains collègues de l’ONU.

On reproche à l’Iran, entre autres, de brimer la liberté d’expression. Au Canada et aux États-Unis, tout le monde est libre de s’exprimer. Et tout le monde est libre d’écouter.  Est-ce que ce sont nos médias ou encore nos politiciens qui devraient nous dicter qui on doit ou on ne doit pas écouter? Si le chef d’un des États les plus influents du Moyen-Orient accepte de discuter avec les gens et de répondre à leurs questions, est-ce logique de le censurer? Surtout lorsque des frappes militaires contre ce pays sont de plus en plus probables.

De quoi Mahmoud Ahmadinejad a-t-il parlé? Est-il aussi fou qu’on le prétend? Que voudrait-il faire d’une bombe atomique? Que pense-t-il des homosexuels? Revenez donc demain, je vous en parlerai plus en détails.

President de l’Iran


Search with Google