La bise

Avant de déménager en Suisse, j’avais une vague idée de ce qu’était la bise. Je savais qu’il s’agissait d’un vent du nord, mais sans plus.

Peut-être parce que j’associais le mot à un baiser ou encore à cause de sa ressemblance avec le mot brise, j’ai toujours pensé qu’il s’agissait d’un petit vent léger, agréable, soufflant doucement sur les terres suisses, avant de poursuive tranquillement sa route vers la paisible vallée du Rhône, comme une tendre caresse venue du ciel.

Ben non ciboire! C’t'un osti de gros vent frette.

One Response to “La bise”

  1. Yano says:

    Il y a de ces choses laides avec des noms trop cutes. Joanie, caissière à l’épicerie, par exemple.

Leave a Reply


Search with Google