Au cinéma

Voici quelques personnages que l’on rencontre au cinéma:

  • L’amoureux: Inondant de bisous sa copine durant tout le film, l’amoureux est dans sa bulle, complètement isolé du monde extérieur. Le seul moyen de le ramener à la réalité est de lui souffler à l’oreille un amical GET A ROOM!
     
  • La fatiguante:  La fatiguante ne peut s’empêcher de rire telle une hyène hystérique à chaque fois que l’occasion se présente. Le moindre petit fait cocasse provoque en elle un véritable délire euphorique. Lorsque l’action est un peu plus stressante, elle est évidemment la première à hurler sa frayeur.
     
  • Le grand jack: Du haut de ses 6 pieds et 4 pouces et de ses 250 livres, il se fait un plaisir d’aller s’asseoir directement en plein centre de la rangée centrale. Avec ses grandes oreilles de 4 mètres de large et sa tête de con, le grand jack obstrue la vue à la moitié de l’assistance. Si ce n’était que de Mimi qui me retient à chaque fois, j’irais bien évidemment lui dire ma façon de penser à ce gros naze.
     
  • Le retardataire: Suite à son entrée remarquée, 10 minutes après le début du film, le retardataire parcourt la salle de long en large à de multiples reprises afin de repérer une place libre. Après son petit numéro plutôt déplaisant, il abandonne les recherches et se dirige vers sa place habituelle, dans la toute première rangée en avant. Au moment où le retardataire s’asseoit, la fatiguante en est déjà rendu à son 6ième fou rire.
     
  • Le glouton: Pour le glouton, le trio liqueur-popcorn-jujubes à 22.99$ est un bon deal. À chaque fois, il profite de l’option lui permettant d’upgrader son trio et se retrouve ainsi avec 4 litres de liqueur et assez de popcorn pour nourrir la salle au complet. Déjà très désagréable avec ses bruits de bouches incesssants, il exaspère son entourage avec les petits sons stridents qu’il produit en enfonçant et retirant la paille à travers le couvercle de plastique de son verre de liqueur, dans de petits mouvements de va-et-vient. J’ai l’impression de reconnaître Mimi dans le glouton.
  • Le perdu: Malgré qu’il ait regardé le film depuis le début, le perdu n’a absolument rien compris de l’action. Cinq minutes avant la fin de la présentation, il se retourne vers sa compagne et lui demande: c’est qui Carl?  Évidemment Carl est le personnage principal dont le nom a été mentionné plusieurs dizaines de fois dans le film. Malheureusement  j’appartiens à cette catégorie.

cinema

13 Responses to “Au cinéma”

  1. NIGHTWATCHER says:

    MIMI EST UN MÉLANGE DU GRAND JACK, VU SES OREILLES ET DU GLOUTON..AUSSI DE LA FATIGUANTE..VRAIMENT, ELLE NE DEVRAIT PAS ETRE ADMISE AU CINOCH!!

  2. Mimie says:

    EUHHHHH MÉCHANT….ET TOI TU NE DEVRAIS PAS Y ÊTRE ADMIS CAR COMME TU ES LE GLOUTON TU RISQUES DE PRENDRE AU MOINS 15 BANCS ET DE CACHER LA SALLE ENTIÈRE….ET PERSONNE NE T’A JAMAIS DIT QUE 50$ DE POP CORN 4 COCAS ET 5 BARRES DE CHOCO C’ÉTAIT TROP…

  3. Max says:

    Avez-vous le CAPS LOCK collé?

  4. Garamond says:

    Il y a aussi le CELLULAIRE qui sonne 34 fois durant le film….

  5. matt says:

    GI joe sort bientot youhou!!

  6. Mary Jay says:

    Tu as oublié le genre : Cé pas drôle pentoute mais on rit pareil… À tous moments, dans les scènes ou personne ne rit, il est le premier à être ben crampé pendant 5 minutes alors que quand tout le monde rit, lui ne comprend pas pourquoi…

  7. NIGHTWATCHER says:

    SI L’AMOUREUX ÉCOUTE UN FILM ÉPEURANT, EST-CE QU’IL DEVIENT LE PERDU OU LE FATIGUANT…HEIN MIMI!!!!

  8. Baste says:

    heu ?!? Bi-zaaaa-re ! ;)

  9. Max says:

    Il faut éviter les scandales.

  10. Mary Jay says:

    Max y’a des louches sur ton blogue…

  11. Minzik says:

    C’est tout à fait normal qui y ait des louches sur ce blog s’il est fréquenté par Mimi. ;P

    Ceci dit, Max, tu as oublié le glouton généreux qui aime bien partager son pop-corn avec le reste du monde en lançant de petits morceaux de temps en temps ainsi que la gang de flos boutonneux à qui le sucre devrait être interdit et qu’on jurerait tout droit sortis d’un de ces fameux films américains pour ados. Une petite gamique où l’on retrouve, évidemment, tous les types de cinémateux mentionnés et ce, dans un même paquet, n’est-ce pas fantastique.

  12. NIGHTWATCHER says:

    JE VOUS IMAGINE TOUS DANS DESTINATION ULTIME ET VOUS CREVEZ!!! HÉHÉ

  13. Vince says:

    Matt: YES J’AI TROP HATE MOÉ TOO !!!

    Ya aussi le ronfleur… Souvent tiré de force par sa blonde dans un film poche genre: Ya-Ya sisterhood!

Leave a Reply


Search with Google