Dans l’autobus

Ce soir je tombe en vacances. Yé! Vers 23.00 je vais prendre l’autobus de New York vers Montréal. Voyager en autobus est une expérience des plus enrichissantes. Voici quelques personnages typiques d’un autocar:

La tache: Assise dans le premier banc en avant, communément appelé le banc des innocents, la tache entretient une conversation à sens unique avec le chauffeur. Ce dernier en vient à regretter sa profession.
 
Le pisse-minute : être très courageux, le pisse-minute se rend aux toilettes plusieurs fois par heure.  Pour une raison inconnue, le pisse-minute tient mordicus  à s’asseoir en avant.
 
Les nouveaux amis : ne se connaissant pas avant le départ, les nouveaux amis ne font que parler durant tout le trajet. Ils se racontent leur vie. Des amitiés se crées et parfois même des couples. Quoi de plus romantique qu’un autobus Greyhound.
 
Le Super Size : Le Super Size fait une entrée spectaculaire dans le bus avec son casseau de poulet frit. Viennent ensuite les biscuits, les chips et le 2 litres de Coke (parfois diet à mon grand étonnement). Au premier arrêt il file chez Roy Rogers pour un petit ravitaillement.  L’odeur de friture mélangée à celle des toilettes n’aide en rien les estomacs sensibles.
 
L’endormi : il dort.
 
Le Français : mis à part son accent désagréable, le Français sait habituellement bien se tenir. Le problème c’est qu’une fois arrivé aux douanes, il se fait contrôler et à tout coup il a oublié un document obligatoire. Après quelques minutes, on se met à espérer qu’il reste pogné là. À la fin, on se sent coupable d’avoir souhaité une chose pareille.

Leave a Reply


Search with Google