Soirée tumultueuse au Madison Square Garden

Samedi, Mimi et moi sommes allés voir la partie entre les Canadiens et les Rangers au Madison Square Garden. 

  • L’arrivée à nos sièges. Aussitôt installés dans la section 405, nous remarquons que nous sommes à quelques mètres seulement de Pierre et Yvon. C’est la deuxième fois que je rencontre des vedettes depuis mon arrivée à New York.
     
  • Quelques minutes avant le match. Un partisan de New York arrive dans la section 404 accompagné de sa centaine de kilos en trop. Sur son chandail des Rangers on peut lire Section 404. Merde, c’est probablement le king de la place. Quelques minutes plus tard, il vient nous serrer la main: Hey guys, welcome to my arena. À première vue, il nous semble plutôt sympatique.
     
  • Hymne national canadien. Le king de la place se met à hurler comme un déchainé LET’S-GOOOO RANNNNN-GEERS! pendant notre hymne national. Nous apprécions sa retenue ainsi que sa grande classe.
     
  • Première penalité aux Rangers. Avec toute la force de ses 8 ans, le fils du king se met à crier KILL THE ZEBRA! Chose qu’il fera pendant toute la partie. Rigolo tout de même le p’tit gars.
     
  • Premier but des Rangers. La foule devient hystérique. Tout le monde chante en choeur la chanson des Rangers (version radio).
     
  • Deuxième but des Rangers. Encore la chanson (version live).
     
  • Premier entracte. Le king vient nous voir en titubant. Il me dit que j’ai l’air d’être un bon gars et me serre à nouveau la main. Mimi refuse de lui adresser la parole. 
     
  • Troisième but des Rangers. Certains amis du king crient quelques insultes vraiment pertinentes du genre: Boston sucks! Boston sucks! ou encore Di Pietro sucks! Parfois les injures sont destinées à l’arbitre: Asshole! Asshole! ou What the fuck? What the fuck? J’avoue avoir été un peu froissé quand je me suis mis à entendre: Canada sucks! Canada sucks! Canada sucks!
     
  • Deuxième entracte. Alors que j’attendais dans le couloir, un partisan des Rangers vient me demander comment ça va. Pas très bien en fait, on est en train de manger une volée. Il me demande d’où je viens, il me parle des Nordiques, il me dit qu’il croit au retour d’une équipe à Québec et qu’il va aller visiter la région durant le Carnaval. Quel contraste avec les mongoles partisans de la section 404.
      
  • Quatrième but des Rangers. L’extase se poursuit avec Sweet Caroline. D’autres amis du king s’époumonnent: Fuck the French, Fuck the French! Mimi se met à s’obstiner avec le king, autant en anglais qu’en français. Les insultes se poursuivent: Raise the white flag! Raise the white flag!
     
  • Fin du match. Un partisan des Rangers de notre section nous avoue qu’à la quantité d’alcool que les gars de la section 404 ont consommée, il vaut mieux ne pas trop prendre au sérieux leur délire.

Malgré la défaite et la performance pitoyable des Canadiens, j’ai vraiment adoré ma soirée. Je crois que le trash-talk ça fait partie du jeu.

MSG

Leave a Reply


Search with Google